Projet de Kenza Essoulami, Imane Louzi & Othmane Agouzal

La carrosserie

La carrosserie est l’un des éléments principaux qui contribuent à l’aérodynamisme automobile. En effet c’est la carrosserie qui crée la forme de la voiture. Cela a une influence sur la traînée expliquée précédemment en jouant sur les formes de la voiture. Il y a plusieurs types de carrosseries qui donnent un Cx plus ou moins performant car l’air crée plus ou moins de turbulences aux passages de la voiture.

  1. A) L’ARRIÈRE DE LA CARROSSERIE

L’arrière de la carrosserie influence le Cx, les turbulences créées donc la résistance à l’air. Il existe plusieurs formes de carrosserie arrière :

– Les carrosseries dites « hatchback » :
Beaucoup de carrosseries ont cette forme notamment les voitures citadines

EXEMPLE D’UNE VOITURE HATCHBACK

– Les carrosseries dites « fastback » :
Les carrosseries fastback se caractérisent par une ligne de toit qui descend jusqu’en bas .

EXEMPLE D’UNE VOITURE FASTBACK

 

– Les carrosseries dites « semi-fastback » :
Les carrosseries semi-fastback, elles, sont comme des carrosseries fastback classique mais elles sont interrompues et le coffre peut dépasser à l’arrière.

EXEMPLE DE VOITURE SEMI FASTBACK

On peut fortement réduire le coefficient de traînée grâce à une carrosserie dite « semi-fastback » au lieu d’une carrosserie « hatchback » car comme on peut le voir sur le schéma la zone de dépression est nettement plus petite quand la voiture est équipée d’une carrosserie « semi-fastback ».

B) PARTIE AVANT

L’avant de la voiture est très important, c’est la première partie du véhicule qui pénètre dans l’air. Les prises d’air pour le refroidissement du moteur augmentent le Cx mais elles sont essentielles au bon fonctionnement de la voiture. Les parois du radiateur et les sorties d’air participent à cette hausse de Cx. Les rétroviseurs eux aussi ne participent pas à la réduction de la traînée. Les constructeurs doivent donc pour cela être imaginatifs.