Projet de Kenza Essoulami, Imane Louzi & Othmane Agouzal

Les ailes

LES AILES 

Dans le monde, il décolle environ un avion par seconde. Un siècle après ses débuts, l’aviation est devenu un moyen de transport parmi les plus sûrs. Comme un oiseau, un avion vole parce qu’il a des ailes, lesquelles génèrent une force appelée portance. L’aile possède un vocabulaire précis qui nous permet de comprendre son fonctionnement.

L’intrados correspond à la surface inferieure de l’aile alors que l’extrados correspond à la surface supérieure de l’aile.
Une aile est identifiée grâce à son profil. Il s’agit du contour obtenu par la section transversale de cette aile. Ainsi, un profil est spécifique à la fonction de l’avion (chasse, tourisme, de transport…). Le profil, par sa forme, permet la création d’une portance et d’une trainée qui lui est spécifique et qui dépend également de l’angle d’attaque.

Il existe 3 profils d’aile

Le profil présentant un plan convexe :

Il s’agit d’un profil ayant un intrados relativement plat et un extrados courbé (convexe). De plus, il est générateur d’une bonne portance due à la différence de forme entre l’intrados et l’extrados :

Le profil biconvexe symétrique :

Il est particulier par la présence d’un intrados et d’un extrados convexes et symétriques. Ainsi, la ligne moyenne et la corde sont confondues. Par conséquent, la cambrure est nulle. A angle d incidence de 0, ce profil n’est donc pas porteur.

Le profil creux :

Les profils creux sont très porteurs mais génèrent une trainée importante. Leur cambrure élevée permet d’expliquer leur forme et la portance générée.

La voilure d’un avion est constituée de deux ailes qui génèrent l’essentiel de la portance permettant le vol. La structure interne de l’aile comprend des longerons et des nervures. La voilure comporte des parties mobiles : des ailerons qui servent à contrôler les mouvements de rotation. Des dispositifs hypersustentateurs situés au bord d’attaque et au bord de fuite qui sont utilisés pour augmenter la portance au décollage et pour augmenter aussi la traînée à l’atterrissage.

COMMENT LES AVIONS VOLENT ILS?

Dans un avion vous remarquerez que la partie supérieur de l’aile (extrados) est plus bombe que la partie inferieur de l’aile ( introdos). Cela signifie que l’air engendre par la vitesse parcourt une entre le début de l’aile le bord d’attaque et la fin de l’aile car elle est plus bombée que sur la partie inferieur (plus droite). Néanmoins une loi physique confirme que 2 molécules d’air, l’une qui passe par le haut et l’autre par le bas de l’aile, arriverons au meme moment du « bord de fuite ». Cela est en effet possible si la molecule d’air du haut va plus vite que celle du bas. Ce qui est le cas cela veut dire que l’air qui passe par le dessus de l’aile va aller plus vite qui passe en dessous. Cette vitesse au dessus diminue la pression. Donc il y’a plus de pression au dessous. Cette difference de pression crée une force vers le haut la portance.